Une aide ciblée et sans intermédiaires pour la
population indigente du Madagascar

Instruction pour la jeunesse malgache

Pour améliorer les conditions de vie de la jeunesse malgache, qu’elle soit en âge scolaire ou sur le point de commencer une activité professionnelle, la FSM à lancé le programme «Instruction pour la jeunesse malgache», qui remplace en quelque sorte le vieux concept d’adoption à distance.

Le contact individuel devient contact collectif grâce aussi bien à la valorisation des structures scolaires qu’à leurs instituteurs et ayant pour but de permettre aux élèves, en particulier aux plus démunis, une adéquate et graduelle insertion dans la vie scolaire et professionnelle.


Grâce à ce programme la FSM se propose de:

aSoutenir l’école maternelle « Mazavaloha » d’Ambatozavavy, la première sur l’île de Nosy Be, crée par elle-même en 1994

bS’occuper de la formation régulières des institutrices (-eurs) faisant partie de l’Association des Écoles Maternelles de Nosy Be (actuellement presqu’une centaine) et cela ayant comme but d’uniformiser l’enseignement

cContribuer au payement des salaires des enseignants recrutés par les associations des parents pour remédier à la pénurie de personnel des écoles primaires publiques et à celui pour acheter et mettre à jour le matériel didactique

dSoutenir les jeunes des familles les plus démunies, qui désirent apprendre un métier ou fréquenter le Centre de Formation Touristique et Hôtelière (CFTH), dont l’ouverture est prévue pour la saison scolaire 2008-2009

eAttribuer des bourses d’études aux élèves méritants des écoles supérieures (lycée et université), choisis par une commission composée de représentants de la FSM, de la Circonscription scolaire, de la Commune et des Associations des parents.

fNouveauté: favoriser des échanges de connaissance interculturelle avec les instituts scolaires grace à l'initiative ligne «Áncora», avec laquelle il est possible de développer des contacts et des expériences directement parmi les jeunes, en tenant  compte, quoiqu’il en soit, du coté solidaire de l’initiative, naturellement si vu depuis notre privilégié observatoire occidentale.

 

Pour ce qu’on vient d’exposer ci-dessus nous confions dans votre générosité : aidez-nous à réaliser ce programme qui permettra, au moins à quelques-uns parmi la multitude d’enfants pauvres et sans futur d’accéder à l’instruction et espérer ainsi en un futur meilleur.

La dépense pour atteindre au minimum les objectifs décrits ci-dessus est de Fr. 10'000.- environs, ainsi répartis:
- École maternelle d’Ambatozavavy: fr. 3'300.-
- Salaires enseignants et matériel didactique: fr. 3'000.-
- Cours de formation pour les enseignants des écoles maternelles: fr. 700.-
- Bourses d’études: fr. 3'000.-

Veuillez donc choisir de devenir PARRAIN DE LA JEUNESSE MALGACHE, en versant une contribution annuelle de Fr. 420.-, ou plus.



Séminaire pour enseignants d'école maternelle

 

Entre le 12 et le 14 décembre 2015 ont eu lieu dans les salles du lycée public de Nosy Be deux séminaires dédiés aux enseignants/enseignantes des écoles maternelles. Aux cours, organisés par l'Association des Éducatrices et Éducateurs des Écoles Maternelles (AEM), ont participé une centaine de personnes, en plus grande partie des femmes, venant non seulement de Nosy Be mais aussi d'établissements situés au delà du bras de mer qui sépare l'île de la "Grande Terre".
Le séminaire le plus important à duré 10 jours se penchant avant tout sur des thèmes pédagogiques basiques et adaptés à la première enfance, c'est à dire entre 3 et 6 ans. Le second, de deux jours, a réuni les enseignants qui avaient déjà fréquenté dans le passé le cours de base et a eu le but de renforcer les connaissances de l'enseignement reçu.

dicembre 04   dicembre 06















Le motif principal de ces cours, qui depuis quelques temps sont appuyés par l'État central, est en fin des comptes celui de donner aux enfants une éducation uniformisée, qui puisse leur permettre d'entrer dans le monde scolaire avec un bagage tel de pouvoir faciliter les tâches des enseignants des écoles primaires.
Naturellement les cours ont eu un grand succès et peuvent être effectués grâce à l'intervention et sponsorisation de notre Fondation qui a pris décidément en main désormais depuis trois ans le bon déroulement de l'activité de l'AEM de façon de pouvoir la dynamiser et donc la rendre automatiquement durables dans le temps.

dicembre 05   dicembre 07Éléments similaires

Jadis les grands navigateurs traversaient les mers et les océanes à la découverte de terres nouvelles ; aujourd’hui le monde technologique nous emmène à naviguer sur Internet de façon virtuelle, sans se déplacer de chez soi.
Cela cependant ne nous empêche pas de continuer à naviguer non seulement avec la fantaisie mais nous permet aussi de nous approcher de réalités lointaines, les connaitre et prendre conscience, dans beaucoup de cas, des difficiles conditions de vie avec lesquelles certaines populations sont contraintes à vivre.

Dans cette optique et dans le cadre du programme «Santé et instruction pur les enfants malgaches», qui depuis 2003 a remplacé le vieux concept d’adoption à distance, la FSM propose aux écoles de la Suisse Italienne et de l’«Insubria» de jeter l’ancre (en italien àncora) sur l’île de Nosy Be avec un projet de connaissance réciproque avec les écoles de l’île.

L’initiative, lancée à la fin du 2007, décolle et se concrétise en 2008.
Les écoles qui adhèrent au projet «Àncora» auront la possibilité, grâce à l’intermédiation de la FSM, de faire connaissance avec une réalité économique, politique, en d’autres termes du milieu, très différente de la notre et de développer en même temps le besoin d’aider son prochain moins chanceux, qu’il soit tout près ou éloigné.

Le développement de ces deux aspects, connaissance et solidarité, sont laissés à la libre interprétation et initiative de chaque adhérent et il est souhaitable qu’il ait un suivi dans les années à venir.

Nous souhaitons que les écoles de la Suisse Italienne et de l’«Insubria» qui désirent s’accrocher à l’ancre (Àncora) puissent être nombreuses à exprimer leurs consensus et adhésion.

logoancora
Logo réalisé par Sandor Kwiatowski

  • FSM - Fondazione Svizzera Madagascar
    C.P. 6263
    Via Ferruccio Pelli 9
    6901 Lugano
    Svizzera
  • Tel. +41 (91) 923 27 66
    Fax +41 (91) 923 43 82
Abonnez-vous à la newsletter

captcha  

La FSM est née en 1993 comme fondation indépendante, laïque et sans but lucratif. Reconnue par le Gouvernement malgache suite à un "Accord de Siège" et par la Confédération Helvétique, elle a fêté en 2013 vingt années d'activité humanitaire sur l'île de Nosy Be, dans le secteur sanitaire, socio-educatif et de l'environnement.